Le journal

Jour 3/365

Page blanche, la page blanche, le début d’une nouvelle année.

Début ? Pouvons-nous réellement parler de début ?

 Je ne sais pas trop, disons que je ne suis pas tellement de ceux qui voient cette nouvelle année comme un renouveau, mais plutôt comme une continuité, peut-être d’une remise à l’heure des pendules, faire le point, le bilan, ou plutôt ré axer la direction qu’on s’est fixée. 

Mais n’est-ce pas le chemin de la vie ? Finalement ? N’est-ce pas le grand voyage de la vie ?

Chaque jour un peu plus, ré axer notre direction, prendre des chemins ici et là qui nous emmèneront vers des directions plus ou moins belles, et puis, encore, toujours, re-démarrer cette course folle, entrainante, enivrante, effrayante, pourtant si sublime qu’est la vie.

En cette fin d’année, on a pu assister à tous ces moments de vie que chacun a souhaité partager en rétrospection de 2022. 

Il n’y a pas si longtemps quelqu’un m’a dit, « j’ai parfois l’impression d’être l’actrice principale de ma vie, et que tous ces gens dans la rue sont des acteurs, des comédiens, des figurants jouant dans la mienne » Serions-nous dans “The Thruman Show” ? 

« À chacun de voir de ce qu’il veut » cette morale me semble si juste, je crois qu’on vit tous dans notre monde, dans notre propre réalité.

Avoir vu tous ces gens partager des petites coupures de la leur, cela nous a permis cette fameuse remise à l’heure de tous ces moments, nous ne sommes finalement ni des figurants ou des acteurs principaux dans la vie de chacun, nous sommes les deux en même temps.

Un figurant pouvant venir chambouler la vie d’un inconnu et en devenir un acteur à part entier ou à l’inverse, un acteur principal peut devenir un figurant de notre vie.

Alors je démarrerais cette page blanche du premier chapitre de 2023 de la grande encyclopédie de la vie par l’idée de vivre, intensément, follement, dans notre vie, je vous souhaite d’être les acteurs, les figurants, les héros, les points décisifs, les tournants, les chutes comme les plus belles victoires de votre vie, de la vie des autres, dans la vie que vous souhaitez.

Car c’est bien à chacun de voir ce qu’il veut.

Je vous embrasse,

Agathe – Fondatrice 8 Mars

Crédit photo : Guide Papier